Les petits voyageurs

De Silom à Khao San Road

13:07, samedi 30 juin 2012, Bangkok .. Publié dans Thailande .. Lien
Mots clefs : khaoSanThailandeBangkoksilomroad

Depuis l'aéroport, un taxi nous emmène à vive allure vers le centre ville, en plus de la course, il faut s'acquitter du prix des péages qui jalonnent l'autoroute qui mène à Bangkok. Bretelles, ponts, échangeurs s'enchevêtrent et se croisent tout au long du trajet. Le chauffeur nous dépose au Château de Bangkok, près du métro Sala Deang dans le quartier de Silom. A l'intérieur c'est la grande classe, immense chambre avec petit salon, salle de bain et son jacuzzi, une piscine sur le toit. Un décoration sobre et moderne, à l'occidentale. Et pour presque rien. Il nous fallait bien cela pour nous remettre du voyage.

 
Certains appellent Bangkok la « Venise de l'orient » car elle dispose d'un grand réseau de canaux, les Klongs, utilisés comme voie de communication. Sur la Chao Praya, rivière sacrée qui traverse la ville, un service de bateaux-bus dessert Bangkok du nord au sud.
 
A la sortie de métro aérien, arrêt Saphan Thaksin, on peut emprunter le ferry à l'embarcadère sous le pont de même nom. Au comptoir de la compagnie « Chao Praya Express », on ne vend que des billets pour le bateau touristique. Les autres s'achètent directement à bord, mais n'ayant pas l'information, nous prendrons le « tourist boat ».
 
En remontant la rivière vers le nord, après Chinatown et le pont Phra Pok Klao, on plonge instantanément dans le Bangkok bouddhiste et son quartier des temples. Sur la rive gauche, le Wat Arun, temple emblématique de la ville, dont on retrouve la silhouette sur certaines pièces de monnaie (10 et 2 baths). Son architecture est typique de la période du royaume d'Ayutthaya, d'inspiration khmère et Sukkhotai. Sa particularité est son grand Prang central, tour pyramidale haute de 86 mètres et décorée de coquillages et de petits morceaux de porcelaine. Le Wat Pho et le Grand Palais lui font face. La Wat Pho est le plus ancien temple de Bangkok, il abrite le « Bouddha Couché » à qui il doit son nom officiel : Wat Phra Chettuphon Wimon Mangkhalaram Ratchaworamahawihan.
 
Nous descendons à Phra Arit. A peine sortis du débarcadère, un homme nous alpague déjà pour nous proposer un taxi. On traverse le grand boulevard et on s'engouffre dans le Soi Chana Songkhram, une minuscule ruelle pavée qui mène vers Khao San. Toutes les petites maisonnettes ou presque sont occupées par des restaurants, des maisons d'hôtes, des salons de massage, ou des agences de voyage. Orchid Villa, Nancy « Massage & Beauty », TM Travel, tous les services dont le touriste à besoin. Au bout de la rue, d'innombrables stands de rue : petite restauration, souvenirs en tout genre, vêtements, fruits, glaces,... Partout des arbres, du vert, un peu d'ombre qui ne fait pas vraiment redescendre la température. La chaleur est torride. Quand Rambuttri Road croise Thanon Chakrabongse, les chauffeurs de taxi ou de tuk-tuk nous proposent encore une fois leur service : course en taxi, visite de la ville et même « massage boom boom » lorsque nous poursuivons notre chemin. Près du Siam Oriental, les petits drapeaux thaïs courent au dessus de nos têtes. Petits tuk tuk colorés et taxis vert et jaune sont garés devant chaque restaurant. Nous descendons au Rambuttri Village Hotel dont les petites chambres n'ont rien de particulier mais au moins il y a l'air conditionné et une piscine !
 


{ Page précédente } { Page 1 sur 3 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Rubriques

Breves de Voyages
Infos pratiques
Malaisie
Petit voyage gastronomique
Petite bibliotheque du voyageur
Thailande
Voyages : annuaires

Derniers articles

Les petits voyageurs
Carnet Malais
Itinéraire sur la côte ouest

Sites favoris

Librairie des Cinq Continents
Géo Voyages
Bangkok-Thaïlande.org
3semaines.info
Le Canard du Mekong

Amis

myriametluc